Les participants
1- Charlotte Frison, Beverley Lasagne, Kareen Hookerlosada, Yaru Gao.
2 – Jean-Marc Evezard, Aurélie Perderizet, Marie Maganuco, Victoire Souviron, Hanin Salama, Théo Lacroix.
3- Pablo Figueroa , Margaux Zuppel,  et de nouveau Paula Schuster, Jean-Marc Evezard, Maude Trémolière.
Crédits photographiques : Théo Lacroix.

Dans le cadre du programme « Design et Pauvreté » (2016-2020) conduit par l’équipe de l’option design de l’isdaT

Travailler pour nous à Caylus a été un atelier de recherche du 3 au 6 janvier 2017 et du 13 au 17 mars 2017. En 2016-2017, à partir de réflexions sur la différence entre le travail et l’emploi, le cycle « Travailler pour nous » met l’accent sur les pratiques laborieuses développées en marge du monde professionnel et qui, si elles ne génèrent pas de profit immédiat, n’en demeurent pas moins d’importantes sources de richesse et de créativité.

Afin de penser ces questions, durant la première semaine de janvier, le groupe d’étudiants de design de l’isdaT participant à cet atelier de recherche a observé ces bâtisses, leurs machineries internes, leurs « tripes », et tout particulièrement leurs réseaux de tuyaux. Les étudiants se sont entretenus avec les habitants, ils ont évoqué les différents chantiers par eux entrepris pour modifier leur habitat, les problèmes qu’ils ont rencontrés, etc …

Pour la deuxième session de cet atelier, le groupe de départ sera rejoint par une petite partie d’étudiants de la licence professionnelle Artisan-Designer (Université Toulouse  Jean Jaurès, site de Montauban). Ils ont œuvré ensemble, à partir des hypothèses formulées suite à la première session, à une hypothèse de projet commun. L’objectif étant de travailler à la mise au point d’outils conviviaux destinés aux habitants de Caylus en s’attachant aussi à repenser l’organisation et l’allure des tuyaux comme éléments de liaison entre l’habitat privé et l’espace commun.

Responsables du projet

Nathalie Bruyère (designer), Jean-Marc Evezard (infographie 2d et 3d) et Laetitia Giorgino (théorie).

Étudiants associés

Pablo Figueroa, Charlotte Frison, Yaru Gao, Karen Hookerlosada, Beverley Lassagne, Jeanne Macaigne, Marie Maganuco, Hanin Salama, Maude Tremoliere, Paula Schuster, Victoire Souviron, Margaux Zuppel.

Partenaire

Le Propulseur – Science Animation, partenaire de l’Institut de la Ville.

Interventions ponctuelles

Licence Artisan-Designer.
L’Institut de la Ville (Intervention Luc Adolphe et aide de Samuel Balti).